Dames chinoises

Ces sujets seront déplacés par Petiteshistoires dans le forum adéquat, un nouveau forum sera créé si nécessaire. /
Those posts will be moved by Petiteshistoires in the right forum and a new forum will be created if necessary.

Modérateur : Modérateurs

Règles du forum
Conditions générales d'utilisation de ce forum, que vous avez acceptées lors de votre inscription.
Terms of use of this forum, you accepted when you registered.
Avatar de l’utilisateur
chateau-guillaume
Messages : 4
Enregistré le : lun. 27 août 2012 14:47

Dames chinoises

Messagepar chateau-guillaume » mer. 5 sept. 2012 16:00

Bonjour à tous,

Il m'arrive parfois que les enfants me demandent d’où viennent les dames chinoises. Pouvez-vous nous éclairer là dessus ?

Anthony

Avatar de l’utilisateur
SYLVESTRE - ARTAUD
Messages : 50
Enregistré le : dim. 22 juil. 2012 22:59
Contact :

Re: Dames chinoises

Messagepar SYLVESTRE - ARTAUD » dim. 9 sept. 2012 10:05

Ce jeu en étoile à base de sauts ne semble pas connu au Moyen Age.

Jean-Marie Lhote, dans son dictionnaire des jeux, le rattache au Tiao Qi (des échecs à saut chinois) et à l'halma, jeu sur plateau carré 16x16 utilisant la même mécanique de construction d'un chemin à emprunter par sauts successifs. Pour lui, l'origine des dames chinoises est bien ... chinoise, et contemporaine de l'halma.
Le halma est rattaché à l'Angleterre (H.J.R. Murray, R.C. Bell vers 1880) ou à l'Amérique (invention de George H. Monks de Boston selon J.B. Pick, cité par Michel Boutin) de la fin du XIXe siècle (un exemplaire de 1888). Jean-Marie Lhote pointe des analogies avec une table à jeu de 20x20 cases accompagnée de quatre séries de pions de couleurs différentes et avec le jeu des conspirateurs, tous les deux de la fin du XVIIIe siècle.

Michel Boutin, dans son Livre des jeux de pions, Bornemann, 1999, le présente comme une variante européenne du jeu de halma :
Les dames chinoises, qui sont une variante à six joueurs de l'Halma, étaient très populaires en Suède à la fin du XIXe siècle. Le jeu s'est ensuite répandu dans toute l'Europe où il a été édité par Ravensburger en 1892 sous le nom de Stern-Halma (Erwin Glonnegger, Das Spiele Buch, 1988). Les Dames chinoises sont appréciées en Chine et aux Etats-Unis où, selon R.C. Bell, un brevet a été déposé à la fin du XIXe siècle.


Le mécanisme d'échanges de positions respectives se retrouve déjà dans certaines règles des tables avec sens de parcours qui se croisent, et dans le Five Field Kono.


Retourner vers « Pour poster un sujet dont vous ne trouvez pas la place/ To begin a thread that doesn't enter other forums »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités