Fragments archéologiques d'échiquier - chessboards

Modérateur : Modérateurs

Règles du forum
Conditions générales d'utilisation de ce forum., que vous avez acceptées lors de votre inscription.
Avatar de l’utilisateur
SYLVESTRE - ARTAUD
Messages : 50
Enregistré le : dim. 22 juil. 2012 22:59
Contact :

Fragments archéologiques d'échiquier - chessboards

Messagepar SYLVESTRE - ARTAUD » sam. 23 mars 2013 11:46

Bonjour,

De très nombreuses pièces d'échecs ont été retrouvées en Europe occidentale, datant des X-XIIe siècles.
Qu'en est-il des fragments d'échiquier qui ont pu parfois peut-être être retrouvés, avec ou séparément.
Je suis intéressé par des références de matière, de taille des fragments, ( ces fragments pourraient déjà indiquer quels plateaux étaient monochromes et lesquels étaient bicolores (les deux étant mentionnés dans le poème de l'abbaye d'Einseideln fin Xe siècle)), et dans le cas d'échiquiers bicolore, le mode de réalisation de l'alternance des cases : tabletterie os et bois, marqueterie bois et bois, gravures d'un plateau (comme ceux de hnefatafl des île Féroé ou de Trondheim)...

Pour les couleurs, l'iconographie peut nous aider comme l'échiquier dans la mosaïque du sol de l'église San Savino en Italie, bicolore.
L'iconographie à partir du XIIIe siècle montre l'adoption généralisée du bicolore. Mais ce qui m'intéresse est ce qui s'est passé, juste avant.

Au XIIIe siècle, il y a les fragments du Musée de Munich, bicolores, en poterie (?).
Puis l' échiquier d'Aschaffenburg (vers 1300 , Histoire des jeux de société, Jean-Marie LHOTE)
Probablement aux XIVe siècle également, nous avons des échiquiers gravés dans la pierre des coussièges des châteaux de Beynac, en Dordogne; et de Falaise, en Haute-Normandie.
Au XVe siècle, il y a le plateau d'accouchée du musée de la Chartreuse de Douai (Histoire des jeux de société, Jean-Marie LHOTE), puis à la fin du siècle, celui en marqueterie d'ivoire et d'ébène du Musée Bargello de Florence, exposé cet hiver à Cluny lors de l'exposition "Art du jeu, ,jeu dans l'art" (catalogue p75) et celui dit de "Saint Louis".


Merci



Hi,

A lot of chess pieces have been found in Western Europe, dating from the X-XII th centuries.
What do we know about fragments of chess boards that could have been found with, or separatly.
I'd like to learn about materials, sizes of the fragments (those fragments would indicate which one from those chess boards were monochrome and which one were two-coloured (both being mentionned in the poem from Einseideln Abbey, end of the Xth c.)), and, in the case of two-coloured boards, which way of crafting has been choosen by chessmakers : inlaid of bone, ivory or wood, marquetry wood and wood, carving of the board ( as the wooden carved hnefatafl boards found in the Feroë Islands and in Trondheim)...

About colours, iconography can help us as the representation of a chessboard in the mosaïc pattern of the floor of the church of San Savino, Italy, two coloured. Since the XIII th century, artwork about chessboards show a generalization of the two-coloured pattern.
But I'm interested in what what used just before.

Dated from the XIIIth century, we have the fragments from the Museum of Munich, two-coloured, in pottery (?).
Then, the chess board from Aschaffenburg (near 1300 , Histoire des jeux de société, Jean-Marie LHOTE)
Probably from the XIVth century also, we have chess boards carved in the stonebench of castles of Beynac, in Dordogne; and Falaise, in Haute-Normandie (both France).
In the XVth century, there is the "tray for a woman who gave birth" from the Chartreuse museum of Douai (Histoire des jeux de société, Jean-Marie LHOTE), and at the ending of this century, the inlay one with ivory and ebony from the Bargello Museum of Florence, shown last winter in the Cluny Museum exhibition "Art du jeu, ,jeu dans l'art" (catalogue p75) and the one called from "Saint Louis".

Thanks

Retourner vers « Archéologie des échecs / Archaeology of chess »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité